En Avril, on ne se découvre pas d’un fil.

En Avril, on ne se découvre pas d’un fil.
Que l’on habite Marseille, Aubagne ou Aix-en-Provence, le printemps est arrivé. Mais si les beaux jours commencent à se rallonger, ce n’est pas encore le moment de profiter de son jardin sans se couvrir, ni soi, ni sa terrasse.

Depuis le changement d’heure, nous avons tous envie de profiter de nos fins de journée dans le jardin. Mais ce n’est pas encore l’été ni le moment de prendre froid. C’est pourquoi Technic-Habitat vous propose de ne pas découvrir vos terrasses d’un fil avec une sélection de stores extérieurs.
Installée à Aubagne depuis 1984, l’entreprise Technic Habitat connaît bien les problématiques liées aux stores. Le mistral, par exemple, peut souffler très fort dans le Sud Est de la France, quelque soit la saison. C’est pourquoi il est primordial de choisir des stores extérieurs avec de solides armatures et des toiles résistantes. Le soleil, de son côté, est capable de décolorer les tissus. Pour que votre terrasse devienne le prolongement de votre maison au printemps, il faut donc choisir des matériaux de qualité.
Assemblés en majorité dans les ateliers de Technic Habitat à Aubagne, nos stores extérieurs sont gages de qualité. Les armatures les plus robustes et les toiles les plus réputées du marché national nous permettent de vous proposer des solutions performantes et durables. Mais comme nous aimons aussi vous aider à personnaliser votre extérieur, n’hésitez pas à venir rencontrer nos équipes pour parler de votre projet. Nous vous aiderons dans le choix des tissus et des couleurs, nous vous parlerons des commandes à distance et des automatismes vent/soleil avec plaisir, passion et professionnalisme.
Des stores de protection solaire manuels à ceux électriques avec différentes possibilités d’automatisations de commandes, vous pouvez compter sur nos équipes pour vous aider à trouver le produit qu’il vous faut. Pensez à venir nous rencontrer avec les dimensions de votre jardin ou terrasse et même une photo. Et n’oubliez pas, en Avril, on ne se découvre pas d’un fil.